Samedi 13 octobre 2012

Vendredi à Chéries-Chéris : amour destructeur et retrouvailles inattendues
Un article de Louis Maury, Têtu, 12 octobre 2012.

La journée s’annonce très passionnée aujourd’hui au festival de films LGBT et +++ de Paris. On pourra y voir deux fictions qui nous emmènent d’Anvers à Berlin…

LE DEUXIÈME COMMENCEMENT

Peux-t-on retomber amoureux et redémarrer une histoire après s’être douloureusement séparé? C’est la question que pose cette love story franco-allemande élégamment menée…

André et Laurent ont vécu une relation tranquille pendant dix ans, mais leur amour s’est peu à peu dissout. André, jeune Berlinois, est retourné vivre dans son Allemagne natale. Laurent est resté à Paris. Après trois ans d’éloignement, André et Laurent, qui n’ont pas vraiment recommencés d’autres relations sentimentales, par peur de souffrir, se revoient. La complicité revient de suite. Le désir amoureux aussi. Vont-ils tenter de reprendre leur relation?

La bande annonce, sensuelle, est à l’image de ce moyen-métrage qui capte le trouble avec beaucoup de délicatesse. Tourné avec un micro budget et une équipe de quatre personnes, l’ensemble tient presque de la fiction du réel.

Un film de et avec André Schneider et Laurent Delpit. Drame. 51 mn.

HORS LES MURS

Présenté à la dernière semaine de la critique cannoise, ce film sur une passion amoureuse douloureuse rappelle l’intrigue et même l’univers de L’homme blessé de Patrice Chéreau…

Hors les murs, c’est d’abord une histoire d’amour entre un jeune pianiste Paulo (Matila Malliarakis) et un bassiste d’origine albanaise, Ilir (Guillaume Gouix). Une relation bientôt passionnée, entre séparations et déchirures. Mais aussi la chronique de l’épanouissement d’un homme, au début bouleversé par son amour. Et qui va peu à peu gagner confiance en lui. Et en l’autre.

Tourné en cinémascope, ce drame vaut le détour par l’interprétation ardente de son duo amoureux. Mais sa noirceur en a aussi dérouté certains. L’Ardennais David Lambert signe en tout cas un premier long-métrage ultra maîtrisé qui sortira en décembre en salle.

Un film de David Lambert avec Guillaume Gouix et Matila Malliarakis.
Drame. 1h40.

Advertisements