Je te donnerai

Je te donnerai n’importe quoi
Dis-moi seulement ce que tu veux
Dis-moi ce dont tu as besoin
Et j’irai te le chercher

Je me moque d’où tu vas
Ou de ce que tu y fais
Je vendrais mon âme, je l’jure
Pour être là-bas avec toi

Mais tu es encore parti
Au fin fond d’un coin parfait
Il n’y a pas de place pour moi
Dans la fraîcheur de ton mystère

Je peine à croire quand tu dis
Que je me laisse aller
Que je ne fais que rêvasser
Alors que je ne trouve pas le sommeil

Je passe mes nuits sans sommeil
Et j’essaye, pourtant, crois-moi
Mais tu dis parfois des ces choses
Au lieu de me laisser tranquille

Si tu pouvais t’en aller encore
Au fin fond d’un coin parfait
Car je me sens perdu, vois-tu
A la fraîcheur de ton mystère

Ne laisse rien pour moi
Je ne veux rien garder de toi
N’essaie pas de m’expliquer, va
Ça n’a pas de sens, tu vois

C’est comme si je ne te connaissais plus
Ni toi ni d’où tu viens
Tu as fichu ma vie en l’air
Et m’as fait porter le chapeau

Quand le silence emplit les heures
En lieu et place des cœurs des fleurs
Et personne n’a trouvé la clé
A la fraîcheur de ton mystère

Je cherche encore ma clé, tu sais
La fraîcheur de ton mystère

André Schneider

(Voir la version anglaise.)

Advertisements